Menu
Le Wedding Blues

Il y a quelques temps, j’avais décidé de faire un article sur « La gestion du wedding blues », je me suis donc tourné vers les anciennes Brides Manue-Rêva, et là… Là j’ai compris que le wedding blues, on ne s’en remet jamais vraiment complètement... Alors aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler non pas de comment le gérer, parce qu’on le sait bien que les émotions c’est compliqué à dompter, mais de vous aider à mieux le vivre !

On commence par un peu de DicoWedding ?!

Le Wedding Blues c’est quoi ?

Il commence généralement quand les derniers invités partent, qu’on se retrouve chez soi et qu’on se dit « Voilà, c’est fini ». Et là c’est la déprime !

Certaines comparent cet effet au Baby Blues, le fait de passer du « gros ventre » à « plus rien ».

Généralement, le premier réflexe, c’est de se plonger dans les mots laissés dans le livre d’or (et pleurer), aller voir les quelques premières photos récupérées des invités (et pleurer encore)… Enfin bref, vous êtes mariés, vous avez vécu un des plus beaux jours de votre vie, et la retombée, elle fait mal !

Le wedding blues
Le wedding blues
Le wedding blues

Dans un premier temps, ne jetez pas votre dévolu sur tout ce qui vous rappelle votre joli jour : livre d’or, discours d’invités, de cérémonie, urne (enfin si, ça vous pouvez vous jeter dessus je vous autorise !). Vous commencez votre nouvelle vie en tant qu’époux, quoi de mieux qu’une soirée canapé-film (oui parce que vous aurez passé 3 jours à manger et faire la fête donc je vous assure que votre canapé sera votre « best friend »).

Laissez vous le temps de vous plonger dans les photos, au fur et à mesure du temps lisez votre livret de cérémonie, passez un petit moment pour écrire un petit mot personnel sur vos cartes de remerciements, prévoyez une séance en décalé ou votre voyage de noces… Bref, prenez le temps de faire durer le plaisir…!

Quelqu’un m’a dit : « Le Wedding Blues on ne le gère pas, on le subit, et on tente d’y survivre ! », (bon c’était suivi d’un « lol » mais quand même !). Alors pas de panique, la vie reprend peu à peu son cours et ses droits, cette journée on la revit grâce à nos amis photographes et vidéastes, et petit à petit on la pleure moins. Le film qu’on regardait pour revivre cette merveilleuse journée devient le film qui nous rappelle pourquoi on aime l’autre après une grosse engueulade (nooooon j’riiiigole) !

Tout ça pour vous dire que mon p’tit doigt m’a dit que le Wedding Blues, on ne le guéri jamais vraiment, et que toutes, secrètement, on rêve de revivre à nouveau cette journée…

Et je profite de cet article pour faire un bisou à toutes les « BridesBluesées » de la Famille Manue-Rêva qui m’ont beaucoup aidé pour la rédaction de celui-ci ! Elles se reconnaitront 😉

Bisous les Amoureux !

Camille Levesque

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je m’appelle Camille, je suis la blogueuse du site web de Manue-Rêva Wedding Planner, mais aussi du site Manue-Rêva & Co. Si je me retrouve ici, c'est pour une bonne raison, vous faire découvrir les coulisses de Manue-Rêva et l'univers du mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher